Linguistique, Langues, Parole - LiLPa - UR1339

  • Flux RSS
(1 - 20 of 91)

Pages

À quoi tiennent les changements des noms d’humains généraux ? L’exemple de mec(s) et gars.
Annotation des chaînes de référence: pratique.
Annoter les chaînes de référence : comment et pour quoi ?
Aspects morpho-sémantiques de la « corrélation » : les « séquences discursives » à marques paradigmatisantes.
Chaînes de référence et variations selon le genre
Dans un (premier+second+n ième) temps vs. En (premier+second+n ième) : qu’est-ce qui fait la différence ?
Dans un (premier+second+nième) temps vs. en (premier+second+nième) lieu : variations diachroniques.
De la linguistique de corpus à la relation « partie/tout »
De la présence/disparition du trait /+hum/ dans l'expression "le siècle/tout le siècle
De la présence/disparition du trait /+hum/ des expressions le siecle et tout le siecle
De l’intérêt de la notion de chaîne de référence par rapport à celles d’anaphore et de coréférence.
Des gens" bien différents à l’écrit et à l’oral. Hypothèses sur la pronominalisation des sn en "gens"
Dire l’humain. Les noms généraux dénotant l’humain.
Divers antéposé : une forme de distinction taxinomique ?
Essai de description référentielle du pronom tout
Expressions référentielles, anaphores et coréférences.
Faire un cursus universitaire en France (partie M-D).
Fichu, foutu et maudit, damné : de drôles d’adjectifs
French Adverbial dans un premier temps and Discourse Relations: From Elaboration to Contrast
Gens, personne(s), individu(s) : trois saisies de l’humain

Pages

Islandora displays