Résultats de la recherche

  • Flux RSS
(21 - 40 of 48)

Pages

Mouvements de réflexion sur le dire et le dit : c’est-à-dire (que), autrement dit, ça veut dire (que).
Quand chose et genre se croisent : catégorisation et noms atypiques.
La glose, ses gloses et leurs instruments : que nous apprend le français préclassique ?
Noms collectifs et acquisition : une approche psycholinguistique.
Catégorisation claire et approximative en grec et en français.
L’acquisition des noms collectifs chez les apprentis lecteurs.
Odour names and hedonic dimension: evidence from Greek and French.
La glose en question(s) : du Moyen Age aux temps modernes.
Clapotis, murmures et autres manifestations sonores : les méandres de l’approximation catégorielle.
Taxinomies, approximation et flou, Syntaxe et Sémantique.
Jean Genet : Le Balcon. Éloge du confinement.
Qui trop embrasse, mal étreint : pour une conception stricte de la notion de reformulation.
Les marqueurs c’est-à-dire (que) et cioè (a dire) : analyse contrastive français-italien.
Lectures taxinomique, approximative et floue : quelques pistes supplémentaires.
Quels liens entre la pause, la syntaxe et les marqueurs discursifs ?
Les Amours Jaunes de Tristan Corbière.
Exemplification et sous-catégorisation : identité de mécanismes et altérité des moyens.
Catégorisation et approximation en langue et en discours.
X {type, genre, style} Y : identité de structure, altérité de relations.
Lire et comprendre à l’école élémentaire : singularité, pluralité et collectif. Présentation de projet.

Pages

Islandora displays