Résultats de la recherche

  • Flux RSS
(1 - 3 of 3)
Export to file
Bookmark
Étiquette
La trompe du Hogon et le weiquiban  du wei–ch’i : une  intégration dialectique paradoxale. Esquisse d’une combinatoire de pratiques réflexives révolutionnaires en présentiel et à distance  à destination des « vieux »
NOSAL, Claude et KEM, Dominique, 2011. La trompe du Hogon et le weiquiban  du wei–ch’i : une  intégration dialectique paradoxale. Esquisse d’une combinatoire de pratiques réflexives révolutionnaires en présentiel et à distance  à destination des « vieux ». FORMATION ET VIEILLISSEMENT - Apprendre et se former après 50 ans : quels enjeux et quelles pertinences ? [en ligne]. 2011. pp. 111-125. [Consultésans date]. Consulté de : https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01367439
À quelle heure le train pour nulle part ? Chemins de traverse polyphoniques autour d’œuvres nées des frontières
NOSAL, Claude et KOUKOUSAKI-MONNIER, Angeliki, 2011. À quelle heure le train pour nulle part ? Chemins de traverse polyphoniques autour d’œuvres nées des frontières. Représentations du transfrontalier. 2011. 1. .
Porteurs de vu et expériences imagétiques, le « donné à voir » du jamais vu
NOSAL, Claude, TOUDOIRE, Frederique et SCHNYDER, Peter, 2011. Porteurs de vu et expériences imagétiques, le « donné à voir » du jamais vu. Voir & être vu, Réflexions sur le champ scopique dans la littérature et la culture européennes [en ligne]. 0février 2011. [Consultésans date]. Consulté de : http://www.limproviste.com/fr/les-aeronautes-de-l-esprit/44-voir-etre-vu.html1. .

Islandora displays